Notre ASTI

Notre histoire

L’Asti de Chalon-sur-Saône est née en 1967.

À l’instar des premières Asti, portée par la gauche chrétienne et le PSU, son élan de solidarité initial s’est porté vers les hommes maghrébins venus reconstruire la France. Ces derniers étant mal accueillis (conditions de logement indigentes, pas d’accompagnement au niveau de la santé…), il s’agissait d’abord de leur apporter une aide pour le quotidien et peu à peu juridique.

L’Asti71 aujourd’hui

L’Asti comprend 7 ateliers : l’accompagnement à la scolarité, deux ateliers sociolinguistiques, une permanence juridique, un pôle hébergement, un atelier de bricolage et un jardin potager.

Aujourd’hui les bénéficiaires de l’Asti sont à la fois les enfants et petits-enfants de cette première vague d’immigration maghrébine et turque mais également les migrants du XXIe siècle qui viennent principalement d’Europe centrale, d’Afrique noire, du Caucase et du Moyen-Orient. Ces derniers fuient, selon les régions, les guerres, la misère ( souvent liée aux instabilités politiques), des régimes d’oppression, des mafias, des drames écologiques…

Un accompagnement à plusieurs dimensions

D’abord une dimension humanitaire car il s’agit tout simplement d’apporter de l’aide, sous diverses formes, à ces personnes fragilisées par leur précarité actuelle et par les difficultés subies dans leur pays d’origine.

Il y a aussi une dimension politique au sens profond du terme,  puisque l’Asti cherche à agir  pour faire changer les lois, les pratiques administratives et le regard porté sur les personnes migrantes.

Enfin, une dimension liée à l’interculturalité que nous essayons de faire vivre en impliquant les migrants dans l’association. Ainsi deux d’entre eux siègent au conseil d’administration, certains sont responsables  d’ateliers, d’autres proposent même des activités.